PlayStation, Tests
[TEST] Uncharted 4 A Thief’s End PS4

[TEST] Uncharted 4 A Thief’s End PS4

« THE » jeu de la PS4 : Uncharted 4 A Thief’s End est dispo depuis Mai 2016. Attendu de tous, mis en avant par PlayStation comme la vitrine du monolithe noir, le jeu vaut il l’éloge que la presse mondiale lui a décerné ?

U4b

On ne change pas les recettes qui marchent et dans ce 4e (et dernier) opus sur console de salon, on est dans la peau de Nathan Drake qui part sur les traces d’Henri Avery, un célèbre pirate de la fin du XVIIe siècle à la recherche d’un trésor qui n’a jamais été retrouvé. Lors de ce voyage, à travers le monde dans des lieux sublimement représentés, vous serez accompagnés selon les chapitre du traditionnel trio Elena et Sully. Malheureusement pour les habitués, Naughty Dog n’a pas convié Chloé pour ce dernier épisode =(  mais nous présente en revanche un p’tit nouveau : Sam Drake, qui n’est autre que le frère de Nate.

u4c

Si dans la forme, tout est nouveau (jeu sur ps4, nouvelle histoire, intrigue..) dans le fond on est en territoire connu. Comme d’habitude, le jeu jongle entre phase de narration, de rebondissement, d’exploration, de tir, d’énigmes. La narration a d’ailleurs évolué, et on sent l’influence de The Last Of Us. C’est un plus pour mettre en avant ce lien d’amitié, d’amour et de fraternité entre certains personnages mais cela apporte également une lenteur qui est assez dérangeante dans la première partie de l’histoire.

U4a

Le gameplay n’a pas beaucoup évolué par rapport aux précédents épisodes mais il n’y a pas grand-chose à lui reprocher. La grosse nouveauté est l’arrivée du grappin à la Tomb Raider qui permet quelques changements dans l’avancé et surtout pendant les phases de grimpette mais cela fait un peu bizarre de voir le grappin se rembobiner de manière automatique à chaque fois. Les phases de gunfight ont également évoluées, car on peut y aller bourrin ou bien en mode infiltration pour éviter toute une zone de combat. Si vous vous faites voir en revanche,  les ennemis n’hésiteront pas à vous contourner et vous faire sortir de vos petits murets qui sont maintenant destructibles. On notera cependant une IA un peu abusive en mode difficile ou expert avec des ennemis qui apparaissent subitement derrière vous alors que vous faites dos à une falaise…. L’arsenal est toujours aussi varié, fusil long, sniper, lance grenade, dynamite, grenade etc…

u4d

Uncharted 4 est vraiment très beau, et cela va crescendo en avançant dans l’histoire. La photographie est sublime et semble être tirée d’un Alpha 7 de Sony. Les jeux d’ombre et de lumière sont superbes, la nature et les conditions climatiques sont représentées de manière très réaliste. Au niveau des défauts, on notera cependant un bizarre effet de grillage sur le visage des personnages, l’ombre grossière des personnages et une mer en qui ne bouge pas au niveau des falaises en Ecosse… mais là on cherche vraiment la petite bête !

Avis:

Fan de la série depuis ses débuts en 2007, j’attendais Uncharted 4 A Thief’s End avec impatience. Si le jeu en lui-même ne révolutionne pas, (on prend les même éléments et on  recommence), il est indéniable que Naughty Dog s’est très bien réchauffer ses plats et les présenter comme du frais. En jouant, on sait très bien que là çà va fighter, que là la prise va lâcher et pourtant on se laisse aller et on prend plaisir à retrouver nos compagnons pour une nouvelle aventure. Même si j’apprécie la narration de type The Last Of Us qui permet de mettre en avant la relation Nathan-Elana qui a évolué de couple à marié et est touchante, la partie frèro m’a un peu saoulé et impose une lenteur au jeu au démarrage du jeu qui est un peu gênante. Surtout que Sam « le boulet » à la voix française de Luke Perry (Dylan dans Beverly Hills) n’a pas vraiment de charisme… D’autant plus que pour un dernier épisode, il manque Chloé Fraser qui est bien plus emblématique ! S’il surpasse Uncharted 3, il n’arrive toujours pas à décrocher Uncharted 2 de la première place. Cependant Uncharted 4 est un excellent cru, tout aussi arcade, fun et explosif que les précédents volets mais aussi plus mature. Naughty Dogs met fin à sa licence phare d’une très belle façon. A posséder absolument!

Les qualités:
*Graphismes sublimes
*Les clins d’oeils à Naughty Dog et Sony

Les défauts:
*Pas de 3D
*Voile sur le visage des persos

Par ClarkLong

Share this Story

Related Posts