Audio, Tests
[TEST] SRS-XB30 Enceinte sans fil Bluetooth Extra Bass

[TEST] SRS-XB30 Enceinte sans fil Bluetooth Extra Bass

Kézako?

Depuis ces dernières années, le marché des enceintes sans fil portables a explosé. C’est simple il suffit de voir qu’un rayon dédié leur est même réservé dorénavant dans les grandes surfaces spécialisées. Mais au delà du son, comment se démarquer en 2017 parmi la jungle de l’audio portable? Sony a peut être trouvé la solution avec sa nouvelle gamme Extra Bass 2017

Packaging

Nous avons reçu un modèle de présérie et donc pas de boite pour vous présenter un unboxing.

 

Design

De manière simple, Sony a décidé de surfer sur le succès de ses grosses enceintes « G Tank » et de reprendre le même design pour nous proposer une version compacte (22,8x 8,2  x 8,6 cm). L’ensemble est fait d’un plastique de type gomme, doux au touché qui résistera aux éraflures et protégera les surfaces où l’enceinte sera posée. Grosse nouveauté directement héritée des G-tank, L’enceinte possède un cerclage LED est des flash (stroboscopes) qui s’illuminent au rythme de la musique jouée. Effet garanti 😉

La face du dessus, comporte le fameux bouton « Extra Bass », la prise d’appels, lecture, appairage, volumes et l’alimentation. Il y a bien sûr une zone NFC pour faciliter la connexion.

Le dessous possède 4 petits pieds et un logo Sony géant comme celui des G-Tank

Les côtés sont recouverts d’une partie de type gomme striée (cliquez sur l’image pour agrandir).

A l’arrière vous avez l’un des 2 radiateurs passifs pour les basses

Le clapet cache une entrée line in, la prise d’alimenatation/charge et un port USB

L’enceinte peut être posée indépendamment à l’horizontale ou à la verticale

 

Fonctionnalités
La XB30 permet d’écouter de la musique à partir de sources diverses via Bluetooth (Smartphone, tablette, PS Vita, walkman…) et prend même en charge le codec LDAC de Sony pour une meilleure restitution sonore. Les produits plus anciens ne sont pas mis de côté grâce à la prise mini jack (line in). Très pratique si vous utilisez votre Smartphone comme source pour écouter de la musique, l’enceinte possède une fonction main libre pour répondre à ses appels.

Son
Je suis agréablement surpris, les 2 drivers de 4.8cm + le double radiateur passif (un à l’avant et un à l’arrière) font bien leur travail. Le son fait la part belle aux médiums et on a une clarté dans les aiguës. Contrairement à l’ancienne version (SRS-XB3), le son n’est pas fade et étouffé par défaut. Ici la mise en marche de la fonction Extra Bass n’est pas obligatoire pour avoir une reproduction du son correcte. Après, les basses sont (de manière voulue?) un peu en retrait jusqu’à ce que l’on actionne le bouton « Extra Bass » et là, « çà kick ». On est pas non plus dans l’outrance mais çà rajoute du punch aux morceaux rythmés, comme de la pop ou la dance. On note également une poussée des aiguës pour contre balancer. Le résultat n’est bien sûr pas du Hi-Res, ce n’est pas le but mais on est loin de la cacophonie de certaines enceintes de cette taille.

Extra:
L’enceinte possède en son dos un port USB et peut servir de batterie d’appoint pour recharger vos appareils comme un Smartphone, un walkman, une PSvita…

Il est possible d’appairer une 2e enceinte pour avoir un mode stéréo ou jusqu’à 9 autres en mode « party chain » pour amplifier le son et de sonoriser vos soirées.

L’ajout de la lumière et des flash est très fun en soirée, seul bémol, les 2 effets ne sont pas (encore?) indépendant… C’est la loi du tout ou rien :(. Voici un aperçu de mode Extra Bass et du jeu de lumière en action:

Etant tout terrain, elle possède un certification IPX5 et résiste aux projections d’eau (sous la douche, sous la pluie)

Conclusion:

Avec un meilleur son, des effets de lumière au rythme de la musique, un mode main libre, une autonomie de 24h et une synchronisation jusqu’à 10 enceintes, la nouvelle version de l’enceinte Extra Bass de Sony cuvée 2017 tient toute ses promesses et on approuve. Son seul défaut pour nous, est de ne pas avoir de boutons pour changer de piste lors de l’écoute

Par ClarkLong

Share this Story

Related Posts