Alpha, Nex, CyberShot, Handycam, Action Cam
Salon de la Photo 2014 : retour sur les produits stars de Sony

Salon de la Photo 2014 : retour sur les produits stars de Sony

Le Salon de la Photo vient de fermer ses portes du côté de la Porte de Versailles. Une très belle exposition et l’occasion pour un tas de constructeurs de mettre en lumière leurs produits phares et leurs dernières innovations dans quelques mètres carrés. Sonyvores passait dans le coin, ça alors, et s’est faufilé dans les étroites allées du pavillon 4 pour vous livrer son ressenti sur l’armada technologique de Sony. L’occasion aussi de vous donner quelques idées pour vos cadeaux de Noël, car mine de rien, on s’y approche à grands coups de zoom !

Sony se surexpose

Sony est en phase de conquête : cette stratégie se remarque dès la sortie du métro, tous les recoins publicitaires étant occupés par la marque : les escaliers, les murs, les écrans, le sol. Objectif de visibilité plutôt réussi.

WP_20141115_16_26_33_Pro
Bienvenue chez Sony 🙂

Quelques éléments notables qui annoncent une tendance de fond

Vous en convenez, l’année 2014 n’a pas été réjouissante pour des constructeurs impactés par des ventes décevantes (on parle d’une baisse de 20 à 30% par rapport à 2013). Si le marché des reflex occupe toujours la première place dans le cœur des passionnés et dans les chiffres, c’est celui des hybrides qui a explosé, largement boosté par une progression technologique affolante. L’intérêt du public, souvent déstabilisé par le mot « hybride », il est vrai quelque peu anxiogène, était bien présent pendant le salon … On a également constaté des changements sur le segment des compacts. L’entrée de gamme semble être délaissée, phagocytée par les performances photographiques des smartphones, au profit du haut de gamme, ce que l’on appelle des « compacts experts ».

Du côté de chez Sony

Le stand Sony, tout d’orange vêtu, au centre du pavillon, était plutôt bien rempli. Il était même assez difficile de trouver un démonstrateur libre. On ne va pas vous présenter chaque modèle sous toutes ses coutures, ce ne serait pas digeste, mais plutôt insister sur les produits phares : ceux pour lesquels il faut s’armer d’un peu de patience pour avoir le privilège de les tester. Et accessoirement de très bonnes idées cadeaux pour Noël. 3, 2, 1 … fromaaaage !

DSC04915
Un stand haut en couleur

Les hybrides affûtés Sony A5100 et A6000

Salué par la critique, la réincarnation du NEX 6 se nomme A6000 (Sony n’utilisant plus la terminologie NEX) et pour certains, il est le meilleur hybride « bon marché » actuellement disponible (650 euros sur certains sites). Parmi les caractéristiques notables, et pardonnez-moi puisque la liste n’est pas vraiment exhaustive : un capteur 24,3Mpx EXMOR APS HD CMOS (à vos souhaits), le traitement image BIONZ X piqué à la gamme A7 produisant une qualité d’image stratosphérique, une performance autofocus incroyable, un mode rafale 11 ips avec autofocus continu, un viseur OLED fourmillant de détails, etc.

DSC04912
Même le flyer du A6000 est réussi …

J’ai été bluffé par la bestiole, tant par ses performances que par sa finition. Les feedbacks recueillis sur le salon étaient très bons. Si vous avez soif de détails techniques et de tests en conditions réelles, n’hésitez pas à consulter ces sites sympa, en français sur photoetmac.com et en anglais sur popphoto.com

C’est un appareil idéal pour les photographes amateurs avancés, soucieux de pouvoir emporter partout un appareil équivalent à un Reflex moyen de gamme.

Le A5100 est quant à lui le digne successeur du A5000. Aucune révolution ici, mais ce dernier hérite de certaines caractéristiques alléchantes du A6000 (le capteur et l’autofocus), troquant néanmoins son viseur pour un écran tactile : c’est donc un appareil plutôt destiné au grand public qui offre un rapport qualité prix excellent (on le trouve actuellement sous la barre des 500 euros avec l’objectif 16-50mm de base). Néanmoins, le A5000, disponible pour moins de 350 euros désormais, reste absolument imbattable à ce prix. Votre budget dictera votre choix qui sera de toute façon bon.

DSC04906
L’alpha A5100, un hybride d’entrée de gamme performant

Les OVNI QX1 et QX30

Il peut arriver que le processus décisionnel amenant à commercialiser un produit soit confié aux ingénieurs, éclipsant pour le coup le marketing et son dictât du marché. Heureusement, cela engendre de vraies innovations de rupture. La gamme QX est à mes yeux une innovation expérimentale : elle ne répond pas, du moins pas encore, à une attente spécifique du consommateur. Mais elle dispose d’un potentiel certain, des accessoires très spécifiques par exemple.

DSC04962
Je contrôle mon QX avec mon Xperia. Facile.

Les QX sont des OVNI du paysage photographique : des bouts d’appareils sans viseur ni écran que vous pouvez coupler et contrôler sans fil avec votre smartphone ou votre tablette. Dès lors, il est possible de l’attacher en le clipsant ou encore de l’utiliser à distance, dans une position improbable.

Pour rappel, Sony avait sorti l’année dernière les QX10 et QX100.

Le QX30 est presque simple. Il embarque un « petit » capteur de 20Mpx, un stabilisateur optique et un très gros zoom 30x. Le QX1 pousse le concept encore plus loin. Il embarque la même artillerie qu’un hybride A5000 avec son capteur et ses objectifs interchangeables.

Le roi du compact, le RX100 MIII

Le fameux RX100… Souvent considéré à ce prix (environ 699 euros) comme le meilleur compact expert au monde, le RX100 a mué une troisième fois et tutoie désormais les sommets. Il y avait tellement de monde autour sur le stand qu’il fallait presque être sur la pointe des pieds pour l’apercevoir ! Chez Sonyvores, on l’adore, et un grand nombre de photos illustrant ce post ont été shootées avec. Une qualité photo extraordinaire, un capteur 1 », un objectif très lumineux, et même un viseur escamotable (pop-up) dans un format ultra compact (280g). Allez, un peu de lecture en français sur Focus Numérique et en anglais sur dpreview, site que je vous recommande d’ailleurs chaudement.

Test légende
Le RX100 MIII, coincé entre 2 coudes

Le Reflex expert Alpha 77 II

Trois années se sont écoulées depuis le lancement de l’A77, le flagship des Reflex de la marque. La version Mark II a débarqué cette année avec, parmi les nouveautés importantes : un autofocus plus véloce bénéficiant de 79 collimateurs, un capteur 24,3 Mpx CMOS APS-C, le fameux moteur de traitement d’image BIONZ X, et pleins d’autres que vous trouverez en détail sur Photography Blog ou sur Focus Numérique

DSC04958
La Rolls des Reflex Alpha 77 II

Il y avait foule pour tester ce nouveau Alpha 77 II !

Les hybrides plein format A7, A7R, A7S

Les 2 modèles A7 et A7R, fers de lance du mouvement des compacts plein format, ont annoncé cette année, non sans fierté, l’arrivée du petit frère A7S. Cette déclinaison spéciale intègre un capteur 12 Mpx 35mm. Osé si l’on considère la volonté des constructeurs de battre les records du nombre de pixels, ce choix est en réalité génial : le A7S offre des capacités en basse lumière totalement épiques, la sensibilité affichée sur le papier atteignant en effet 102400 ISO ! (voire 409600 ISO en étendu). Affolant. Ce petit bijou est également capable de filmer en 4K avec une lecture pixel complète, sans compression.

DSC00945
S comme Sensible
C’est d’ailleurs l’appareil photo de l’année pour Steve Huff ! (jetez-vous sur ce blog si vous ne connaissez pas encore)

Action Cam Mini, le compagnon de vos aventures

Après des premiers essais plus ou moins réussis, on ressent désormais chez Sony un certain niveau de maturité et d’expérience. Sortie en octobre dans nos contrées, l’Action Cam Mini (HDR-AZ1) se veut être une caméra d’action et c’est d’ailleurs la plus petite et la plus légère (63g !) d’un marché dominé outrageusement par l’ogre GoPro. Pour essayer de se différencier, et c’est là que réside tout l’enjeu, la Mini se dote de la télécommande Liveview déjà disponible, que l’on porte comme un bracelet pour paramétrer et contrôler la caméra ou visualiser les séquences enregistrées. Minuscule mais puissante, la bête est capable de filmer en Full HD à 60 ips, du ralenti en 720 à 120 ips avec une stabilisation exceptionnelle de l’image : jugez par vous même avec notre démo vidéo.

Bien entendu, tout un tas d’accessoires permet l’utilisation de la caméra dans des positions plus ou moins exotiques. C’est plutôt dommage que ce type de caméra soit encore considéré par le grand public comme un accessoire pour filmer exclusivement des activités sportives. C’est un choix de positionnement, mais je pense que la rendre commercialement « familiale » serait un levier de croissance fort pour concurrencer GoPro. Imaginez par exemple la caméra fixée sur un bébé, fixée sur le chien pendant une promenade, où tout le simplement pour filmer les moments de la vie.

DSC04920
La AS100, parfaite sur un vélo
 

Un beau salon au final, bourré de nouveautés. N’hésitez pas à indiquer quels produits vous avez préférés (ou ceux pour lesquels vous avez été déçu) dans les commentaires !

Par Philippe, n’hésitez pas à me contacter 😉

Share this Story

Related Posts