Bravia & Home Cinema, Tests
[Preview] Nouveau Bravia série X9

[Preview] Nouveau Bravia série X9

La série Bravia X9 (4K) ou XBR 4K pour les intimes ^^, est la très attendue nouvelle gamme de téléviseurs Sony en résolution 4K (UltraHD) à prix plus abordable que le premier modèle de 84 pouces à 25000€.

Specificité techniques:
-Triluminos display
-X-Reality PRO 4K (version 2013)
-TRILUMINOS Display
-Motionflow XR 800Hz
-3D Passive (compatible SimulView)
-Fluid Magnetic Speakers
-Long Duct Speaker (Long conduit event des basses)
-One-touch mirroring with NFC
-Sony Entertainment Network (Video & Music Unlimited)
-Super Multi Format USB Play (Compatibilité FAT32/exFAT32 et NTFS + MKV)
Disponible en 55 et 65 pouces à 4500€ et 7000€ respectivement

DESIGN:
Contrairement à l’ensemble de la gamme Bravia 2013, les modèles 4K 55, 65 arborent avec fierté le design monolithique qui a fait ses preuves depuis 2010 ainsi que le pied arc en alu chromé initié par le (dernier?) full LED HX950 de Sony. Tout cela respire la solidité et la qualité comme d’habitude avec la gamme XBR. On notera la longueur inhabituelle (de nos jours) de l’écran à cause des haut-parleurs situés de part et d’autre de ce dernier. On aime ou on aime pas, mais il ne faut pas oublier ce détail dans les petits salons et surtout si vous avez un Home cinéma autour 😉
Le modèle testé en avant première étant un prototype (assemblé à la main par les ingénieurs japonais), je ne pourrai donc pas développer plus concernant le traitement vidéo et l’upcalling du tout nouveau X-Reality Pro 4K (la base de donnée a été enrichie). Tonton Sony nous a en revanche autorisé à tester et donner notre avis sur la partie sonore.

DSC09397

IMAGE:
La nouvelle dalle Triluminos (article complet sur cette technologie pour bientôt) ou pour plutôt son rétro éclairage permet d’avoir un espace colorimétrique plus étendu que celui utilisée par le Blu-ray (et de manière générale la Haute Définition) à savoir le Rec. 709. Ainsi on a deux postulats:

1)Avec un bluray ou équivalent avec l’espace Rec. 709, on aura (normalement) un gradient de couleur encore plus riche que la normale. L’ensemble du spectre pouvant (théoriquement) être reproduit; l’image aura ainsi une colorimétrie incomparable et précise et équivalente à celle captée par rapport à un autre téléviseur.
2)Avec des appareils qui capturent un espace couleur « triluminos » comme avec les futurs camescopes HandyCam 2013, appareils photos numériques (alpha A58 et certainement les futur NEX de 2013) et BluRay (nécessité d’un lecteur compatible), on pourra alors observer une palette de couleur encore plus riche sur la télé allant au delà de l’espace Rec. 709.

Nous ne pouvons en parler plus mais voici ci dessous une photo de notre disque test pour vous laisser juge des couleurs et du noir. Mon collègue expert photo n’était pas là… donc je n’ai pu faire de photo correcte dans le noir mais c’est du bon niveau pour un Edge LED à dalle ips*. A confirmer ou infirmer avec le produit final!

DSC09416

SON:
-Magnetic Fluid Speaker
Bête noire des téléviseurs « ultra » plat: le son. Ne le cachons pas, il est très mauvais de nos jours (oui même sur les écrans Sony!). Avec une image si belle que sur un écran 4K, le son ne pouvait décevoir… Pour palier à ce défaut, Sony a décidé d’utiliser une technologie jusque là réservée (en beta test?) à ses ensembles one box homecinema et docking stations: les haut-parleurs à fluide magnétique.
Le fluide magnétique est utilisé dans l’enceinte du haut parleur afin de soutenir sa bobine en lieu et place de l’amortisseur habituellement utilisé. Cela permet « de supprimer la distorsion sonore pouvant être générée par un amortisseur, tout en réduisant la taille des haut-parleurs ». Ainsi en théorie, on peut avoir le même rendement qu’un haut parleur classique mais avec une profondeur moindre. Ce qui est parfait pour les écrans plats =)

DSC09399

-Long duct speaker
C’est une technique qui consiste à allonger au maximum le conduit d’event des basses afin d’avoir un meilleur rendement. Elle a fait ses preuves avec les très réputés haut parleurs de chez PMC et Sony « copie » le bon élève pour pouvoir améliorer les graves de leur télé. Ici le conduit fait 1m20 (d’après Sony) et l’event de sorti se trouve en bas au niveau du logo de la marque.

-Egaliseur et DSP (7 bandes)

DSC09415

Couplés ensemble, les 3 technologies travaillent à l’unisson pour vous faire redécouvrir un son qui n’existe plus depuis les CRT… Nos différents extraits très variés, sont unanimes.

-Sur les films, les bandes sons les plus lourdes seront reproduites avec un punch inégalé et avec une maitrise du détails exceptionnelle. Bien sûr çà ne remplacera pas un homecinema mais on pourra se passer sans problème d’une barre de son actuelle.

-Sur les concerts la musicalité est très propre compte tenu de la taille des haut parleurs. Que cela soit subtil et jazzy comme le « You’ll Never Find An Other Love Like Mine » de Michael Bublé et Laura Pausini ou plus punchy comme le « Sorry Seems to be The Hardest Word » des Blues et Elton John, les haut parleurs n’ont pas déçu et ce fut un plaisir sonore. Les mediums donnent le ton et porte les voix à merveille. Je noterai tout de même que si les basses sont bien là, (forcément) elle ne peuvent pas descendre très bas mais en comparaison directe, les haut parleurs du X9 n’ont pas du tout à rougir face à des enceintes de bibliothèque!

J’ai pris plaisir à tester les aiguës avec un extrait d’harpe et de flutes asiatiques et c’est bluffant. Les aiguës sont claires et précises et le plus important, très agréables à l’oreille. Au niveau des hautes fréquences c’est tout bon. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas ressenti cela … ces tests m’ont rappelé les Télé à son 3D de Sony (hauts parleurs avec caisson de basse) du début des années 90 et qui restent encore invaincues au niveau sonore.

Voilà c’est fini pour ce premier retour des X9. On devrait revenir très vite pour un prochain post une fois le modèle final entre nos mains =)

*Update 25/05/13: Apparemment Sony n’utilisera pas de dalle IPS pour la série X9… A confirmer avec le produit final

Par ClarkLong

Share this Story

Related Posts