Xperia
[Dossier] Évolution de la gamme Xperia Z : du premier smartphone waterproof au mobile d’exception

[Dossier] Évolution de la gamme Xperia Z : du premier smartphone waterproof au mobile d’exception

Nombreux sont les utilisateurs récents de smartphones Sony qui n’ont jamais connu les téléphones Sony Ericsson, la filiale commune Japonaise-Suédoise qui a perduré plus de 10ans. C’est au tout début de l’année 2012 que le rachat des parts d’Ericsson (1.05 milliard d’euros) par Sony a eu lieu. S’en est suivi une très belle évolution des mobiles Sony… Nous souhaitons vous montrer au travers de ce dossier cette évolution et plus précisément celle de la gamme « Xperia Z » qui est la plus marquante des gammes mobiles de ces dernières années, mêlant innovation et constante amélioration, malgré une concurrence plus que marquée et présente.

Vous trouverez donc ici un mélange d’historique et de tests mobiles, nous y ajouterons notre point de vue et nous sommes très curieux de connaitre le votre, alors n’hésitez pas à commenter en bas de l’article. Bonne lecture.

Sony Mobile : les premiers pas post Ericsson

Commençons par la première vague de smartphones commercialisés par Sony (cependant toujours estampillés Sony Ericsson), les Xperia S, P et U font du bien au marché des smartphones Android avec un design qui sort de l’ordinaire. Ce design est la première innovation de Sony. La géant japonais essaie de se démarquer et d’attirer l’attention du public avec une barre transparente en bas des terminaux qui peut s’illuminer sur certains modèles pour signaler les notifications.

Xperia S

Les premières lacunes sont cependant très vite remarquées : pas de port microSD et de gros soucis d’écran (tâches jaunes) pour l’Xperia S à cause desquels les earlys adopters se sont mordus les doigts. Ajoutez à cela un délai bien trop long des mises à jours d’Android sur les Xperia de 2012 et vous comprendrez que la position de Sony Mobile en fin d’année n’est pas forcément celle espérée. Sony ne baisse pas les bras pour autant et part à la conquête du haut de gamme.

Début 2013 : Lancement de l’Xperia Z : du haut de gamme waterproof

C’est durant le CES (un rendez-vous incontournable pour les annonces Sony Xperia), au tout début de 2013, que Sony annonce l’Xperia Z qui deviendra le premier mobile de cette ‘gamme premium’. C’est le début d’une nouvelle ère pour Sony Mobile. Beaucoup de nouveautés sont à souligner sur ce smartphone, dont les plus importantes sont : un design sublime, un port micro SD (manquant sur l’Xperia S), des matériaux premium et une protection contre la poussière et l’eau. Les spécifications n’ont pas à rougir bien que cela ne soit pas forcément le ‘dernier cri’, les performances sont au rendez-vous.

Xperia Z

Des points noirs sont cependant vite relevés par les nombreux testeurs du web : l’écran de 5″ reste assez loin vis-à-vis de la concurrence en terme de contraste et d’angles de visions. L’appareil photo de 13Mpx n’offre pas des rendus fabuleux, on se rend vite compte que le marketing de Sony est puissant mais que la réalité le rattrape toujours.

Quoi qu’il en soit, cet Xperia Z se fait clairement remarquer de part son annonce très tôt dans l’année, une résistance à l’eau et un design haut de gamme très soigné. Sony remonte dans la course et retrouve un second souffle malgré son perpétuel retard en terme de vente.

Une variante fine et grande, la phablette Xperia Z Ultra

Xperia Z UltraLe succès de l’Xperia Z pousse Sony à offrir toujours plus. En juillet sort la phablette Z Ultra qui reprend le design du Z en augmentant la diagonale d’écran à 6.4″. Il s’agit du premier mobile intégrant le processeur Snapdragon 800 de plus il ne fait que 6.5mm d’épaisseur ce qui en fait le mobile à affichage 1080p le plus fin du moment. Un vrai petit bijou !

L’indice de protection est amélioré, permettant une immersion (max 30mn) à plus grande profondeur mais surtout un port jack étanche par sans trappe. L’écran est également amélioré avec de meilleurs couleurs et angles de vision mais toujours ce manque de pep’s de manière générale sur l’affichage.

Un autre petit plus bien pratique de cette phablette, destinée à la fois aux amateurs de multimédia comme aux professionnels, est l’utilisation d’un crayon à papier (ou certains stylos) comme stylet (puisqu’il n’en embarque aucun, 6.5mm oblige).

Cet Xperia Z Ultra, bien que non destiné au grand public plus habitué à des mobiles de maximum 5″, a de très sérieux arguments. Les benchmarks le placent tous en tête de liste. Sony ajoute dans la même période de nouveaux accessoires NFC avec notamment la montre connectée SmartWatch 2. Cet écosystème, qui reste accessible par les autres mobiles Android, renforce la présence de Sony dans les rayons High-Tech et les utilisateurs de produits Sony ne sont que plus nombreux en fin d’année 2013.

Fin 2013 : Le photophone Xperia Z1 prend déjà la relève du Z

Seulement quelques mois après le Z Ultra, Sony enchaine avec l’évolution du Z, l’Xperia Z1. Sorti en Septembre 2013, ce mobile de 5″ est vendu comme un véritable photophone (capteur 20.7Mpx) aux performances inébranlables.

Ce serait vous mentir que de vous dire que le contrat est complétement remplit. En effet, les déceptions sur la partie photo (surtout sur les situations de faible luminosité) sont aux rendez-vous mais pour le reste, ce n’est que du positif!

Les tous derniers hardwares mobiles sont intégrés au Z1, la batterie est grandement augmentée (en comparaison avec le Z) et le tout est d’une performance réellement sans défaut. Les quelques bugs sont de l’ordre du logiciel et seront gommés par Sony via mises à jour du firmware. Le design est quant à lui retravaillé avec des bords plus arrondis et un contour aluminium qui rend le mobile d’autant plus classe. Autre nouveau argument, un bouton physique pour déclencher les photos, idéal pour des clichés en immersion.

Xperia Z1

Cet Xperia Z1 ne sera donc pas LE photophone de fin 2013 mais plutôt une superbe amélioration de l’Xperia Z. Tous les aspects ont été améliorés et il ne reste plus grand chose à redire si ce n’est inclure un meilleur écran et gagner quelques millimètres sur les bords de celui-ci…

2014 : L’Xperia Z1 Compact, une variante « petit » écran qui frôle la perfection

Fort de son succès avec l’Xperia Z1, Sony décide de frapper encore et toujours plus fort en positionnant la gamme Z sur un marché jusqu’ici laissé de côté : les écrans de ‘petite taille’ allant de 3.7 à 4.3″.

Face au marché inévitablement contrôlé par Apple et ses iPhones de maximum 4″, les autres fabricants ont décliné leurs mobiles phares (haut de gamme) en version Mini en se basant donc sur un design familier qui parle aux utilisateurs. Le gros point faible de toutes ces déclinaisons ‘mini’ est la concession faite sur les composants. Ces mobiles de petite / moyenne taille sont loin d’être aussi performant que leur grand frère et se place plutôt dans un secteur entrée / milieu de gamme. C’est donc dans ce contexte très facilement identifiable que Sony sort en Février 2014 un Xperia Z1 de 4.3″, l’Xperia Z1 Compact.

Certes l’innovation de ce mobile n’est clairement pas son design, qui reprend concrètement celui du Z1 avec des dimensions réduites : -17.4mm de hauteur, -9mm de largueur et +1mm d’épaisseur, mais toute la prouesse du Z1 Compact réside dans ses spécifications qui sont identiques à celles du Z1. Seuls l’écran et la batterie sont (évidemment) revus à la baisse (4.3″, 720p et 2300mAh).

Xperia Z1 Compact

Cette petite bombe est déclinée en jaune et rose, ce qui permettra certainement d’attirer d’autres types d’utilisateurs tout en restant disponible en noir et blanc, classique et toujours aussi efficace. L’Xperia Z1 Compact souffre d’un défaut de conception qui sera plus facilement remarqué sur les versions ‘colorées’. Lors des photos avec flash, un voile de couleur (celui du mobile) se place sur la photo. Cela est dû à l’utilisation d’une matière plastique pour la façade arrière du Compact qui réfléchit beaucoup plus la lumière que le verre trempé des modèles précédents. Ce soucis vient donc gâcher ‘la fête’ mais on gardera en tête l’arrivée d’un Xperia haut de gamme de 4.3″ aux performances inégalées dans sa catégorie.

Sony persiste et signe avec son Xperia Z2, mais qu’en est-il ?

Vous n’avez pas pu manquer le lancement du Xperia Z2, la nouvelle arme de guerre de la firme nippone annoncée en ce début d’année lors du Mobile World Congress. Concrêtement l’Xperia Z2 reprend les points forts de son prédécesseur et améliore ce qui pêche, ce qui nous rappelle fortement l’évolution entre le Z et le Z1. L’esprit d’innovation est clairement de moins en moins présent et pourtant, ce produit reçoit un véritable succès. Les stocks de précommande sont très vite vidés et le public doit même patienter quelques semaines supplémentaires dans certains pays d’Europe. Quelles sont les raisons de ce succès ? Un Xperia qui capitalise sur l’expertise Sony, offrant un produit performant qui s’accompagne d’écouteurs intra à réduction de bruit de bonne fortune.

Xperia Z2

Les évolutions majeures du Z2 face au Z1 sont donc un écran plus grand, entrainant une augmentation de seulement et uniquement 2mm de hauteur. Le mobile est même plus étroit, fin et léger que l’Xperia Z1. L’évolution de la partie écran ne s’arrête pas à sa diagonale, l’écran est dorénavant de type IPS et la technologie d’affichage Triluminos évolue grâce au True Live Color (utilisation de Phospore LED) et c’est réellement une nette amélioration. Les couleurs sont bien plus naturelles, l’écran offre de vrai contraste et des angles de visions impressionnants. Son processeur, sa mémoire et sa batterie évoluent également dans le bon sens avec un Snapdragon 801 cadencé à 2.3GhZ, 3Gb de RAM et 3200mAh.

Nouvel effort de Sony, proposer des hauts parleur en façade pour fournir un son stéréo bien plus clair et puissant. Vous serez certainement d’accord avec nous, cette caractéristique importe peu sur un smartphone mais la nette évolution est louable. Dernière grosse nouveauté, la partie APN s’améliore côté software pour permettre la captation vidéo en 4K. Complétement inutile si vous ne bénéficiez pas d’un téléviseur supportant cette qualité d’images, cette évolution permet également de réaliser des vidéos slow-motion (Timeshift video) en 720p à 120 images par secondes. Certes, cette petite fonctionnalité était bien souent déjà intégrée chez la concurrence, mais Sony s’en sort pas trop mal avec une interface fluide et facile à utiliser.

Pour terminer avec ce mobile on peut annoncer l’Xperia Z2 comme un dernier échelon de la gamme Xperia Z, alliant design, robustesse et performance. Sony a su imposer sa vision du mobile haut de gamme durant ces 2 dernières années, à un rythme assez soutenue il faut l’avouer. La suite risque d’être passionnante…

Xperia Z3 ou nouvel Xperia ?

Il serait très étonnant que Sony se passe de sa ‘gamme Z’ du jour au lendemain, cependant le rythme de sortie des produits haut de gamme Xperia laisse supposer que l’innovation ne s’arrêtera pas à de simples évolutions techniques. Les prochaines étapes de Sony Mobile sont cruciales. En effet au jour d’aujourd’hui Sony est reconnu comme un constructeur de qualité proposant à la fois innovation et amélioration constante. Le public aime cependant être continuellement surpris.

Laissons à présent place à nos pronostiques concernant les produits Sony Xperia de demain (le prochain sera certainement annoncé en Septembre). Une évolution tranchée du design serait un risque à prendre, pour sortir par exemple de l’omnibalance utilisé jusqu’aux produits milieu de gamme (Xperia T2, M2). L’innovation technologique passera également vers une miniaturisation des composants, pour fournir toujours plus de performances sans pour autant négliger l’apparence du produit. Le Z2 semble déjà être le fruit de cette réflexion et nous sommes certain que Sony fera partie des acteurs mobiles qui nous impressionneront dans un avenir proche.

Share this Story

Related Posts