Sony Pictures/ Music
[Avis] MEN IN BLACK : INTERNATIONAL

[Avis] MEN IN BLACK : INTERNATIONAL

Depuis qu’elle a vu un extra-terrestre et des agents du MIB qui ont flashé ses parents quand elle était encore petite, Molly (Tessa Thompson) est prête à tout pour rejoindre les Men in Black. Lorsqu’elle y parvient, elle se retrouve à faire équipe (et ce n’est pas pour la déplaire) avec l’agent H (Chris Hemsworth) pour identifier une nouvelle menace: il y aurait une taupe au sein même du MiB.

Ce nouveau film suit la continuité de la 1ère trilogie portée Will Smith et Tommy Lee Jones depuis 1997. Le pari était risqué d’avoir changé la totalité du casting et de ne plus situer l’action au plein coeur de New York mais au niveau mondial (l’Italie, le Maroc, l’Angleterre ou la France). Si le mélange est correct, c’est surtout l’alchimie du duo Hemsworth et Thompson qui sauve l’ensemble et fait que l’on a plaisir à regarder ce monde rempli de monstres en images de synthèse et où les animatronics n’existent plus avec plaisir.

Niveau effets spéciaux, on est servi entre les nouvelles armes, les aliens, les locaux et infrastructures du MIB, on est au summum de ce que l’homme peut produire et la bande sonore (explosions) est à faire trembler les murs. Cependant on perd un élément central du duo Smith -Lee, c’est ce côté humour cynique. Le cru 2019 nous apporte plutôt de simples blagues de bas niveau voir même potaches et une histoire d’amourette (inévitable) entre le duo principal.

Conclusion
Ce reboot de Men in Black remplit son contrat pour le fan. Il y a des monstres, des armes de folie, du flashage et un peu d’humour. Il est clair que sans Thor & sa Valkyrie, le dossier MIB International aurait pu rester dans l’armoire. Il restera un bon divertissement.

Share this Story

Related Posts